Back to top

Message du président

Le 31 août 2016, Fonds RadioStar complétait son 15e exercice financier, une année que l’on peut qualifier de déterminante pour son avenir et ce, à plusieurs égards. D’une part, amorcée au cours de l’exercice 2013-2014, la réflexion entourant le cadre de gestion du Fonds aura débouché sur la redéfinition même de sa mission et l’actualisation de ses principes directeurs. Ces travaux ont de surcroît abouti à l’émergence d’une vision à long terme des interventions du Fonds qui se traduit aujourd’hui par le déploiement d’une nouvelle image, en lien avec le nouveau plan stratégique adopté et à l’intérieur duquel sont désormais définis les objectifs et les cibles à atteindre en termes de résultats des interventions.

Les cibles et résultats afférents sont nouvellement présentés dans ce rapport annuel qui est publié, pour une première fois, sous forme de microsite. Je suis d’autant plus fier de le présenter puisque ce format permet de mieux mettre en valeur les résultats et que ces derniers sont, pour la majorité des axes d’intervention, en plein sur les cibles. En effet, les objectifs sont atteints tant du côté des engagements, un peu plus de 3 M $, que de la répartition de l’aide en fonction du nombre d’albums en carrière des artistes ou du soutien accordé à des projets de promotion collective complémentaires, voire supplémentaires, aux actions des maisons de disques et producteurs de spectacles. Même constat en regard du mandat relié à la diversité, sous le volet Commercialisation seulement, quelque 70 artistes ont été soutenus liés à 36 structures différentes et rattachés à 11 catégories différentes en musique vocale francophone.

Il reste néanmoins certains défis à relever, notamment celui de stimuler encore davantage la demande du côté de la francophonie canadienne en situation minoritaire afin d’être en mesure d’atteindre la cible de 15 % au titre de l’attribution du l’aide. Bien que les modifications récentes apportées au programme afin de favoriser l’accès des artistes des communautés francophones au Fonds auront permis d’augmenter leur représentativité au sein des projets soutenus, il faut rester à l’affût pour s’assurer que les mécanismes en place demeurent pertinents et adaptés à leur réalité.

Ce même constat peut s’appliquer à l’ensemble des interventions et de la clientèle, cette vigie de tous les instants est plus que jamais essentielle pour s’assurer que le Fonds demeure pertinent, pour qu’il puisse contribuer à faire la différence dans un contexte où le marché de la musique et les modes de consommation continuent d’évoluer. C’est d’ailleurs là que prend tout son sens le nouveau leitmotiv du principe d’intervention du Fonds, soit de favoriser l’innovation, faire les choses différemment et ce, à tous les niveaux.

Sur cette note, au terme de mon mandat à la présidence du Fonds, je tiens à remercier chaleureusement pour leur implication particulière les membres du comité de gestion dans l’important travail de réflexion qui a été réalisé cette année, de même que tous les administrateurs pour leur contribution bénévole de tous les instants. Je tiens également à souligner le dévouement de l’équipe de gestion du Fonds qui met tout en œuvre pour faire du Fonds un partenaire de l’industrie utile et efficace.

En terminant, je souhaite adresser, au nom de tous, un dernier salut à Peter Fleming, administrateur du Fonds, qui est décédé en cours de mandat cette année. Merci Peter pour ton implication et ton dévouement !

Le président du conseil.

Yves Bombardier